Missions du Registre des cancers du Bas-Rhin

 

Le Registre des cancers du Bas-Rhin assure l'enregistrement exhaustif et continu de tous les cas de cancers survenant chez les personnes résidant dans le département du Bas-Rhin afin de connaître la fréquence des différents types de cancers, leur évolution et leur répartition géographique.

En France, il existe des registres généraux (enregistrant tous les types de cancers), tels que le registre du Bas-Rhin, et des registres spécialisés (enregistrant uniquement les cancers de certains organes).

Voir la liste des registres des cancers français.


Le Registre des cancers du Bas-Rhin recense tous les cancers survenant chez les habitants du Bas-Rhin, quel que soit le lieu ou le mode de traitement, depuis l'année 1975.


Les données recueillies permettent d'estimer le nombre de nouveaux cas (incidence) et le pronostic (survie) des personnes atteintes de cancer dans le département, d'étudier les tendances évolutives et la répartition géographique des cancers.


À partir des données des registres des cancers français, il est possible de réaliser des estimations de la fréquence des cancers à l'échelle nationale et dans les départements ne possédant pas de registre. Il est également possible d'effectuer des comparaisons à l'échelle internationale puisque tous les registres utilisent les mêmes règles d'enregistrement définies par le réseau européen des registres des cancers (ENCR) et par l'Association internationale des registres des cancers (IACR). Des travaux sont également menés en collaboration avec le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).


Ces données permettent également la réalisation de travaux d'épidémiologie analytique (recherche de facteurs de risque) et d'évaluation (évaluation des campagnes de dépistage, prise en charge diagnostique et thérapeutique, survie). Les registres jouent un rôle majeur dans les études portant sur l'évaluation des pratiques de soins à partir des données collectées. Pour cela ils s'appuient sur une collaboration étroite dans le cadre du réseau FRANCIM des registres français des cancers.

 

Le registre fait partie du Réseau européen des registres des cancers (ENCR), de l'Association internationale des registres des cancers (IACR) et suit les règles de fonctionnement établies par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Il participe également au réseau français des registres des cancers (Réseau FRANCIM) et collabore avec l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) et l'Institut National du Cancer (INCA) dans le cadre du Programme national de surveillance des cancers.

Au niveau régional, le registre travaille aux côtés des acteurs locaux : Cancéropôle du Grand-Est, ORSAL, IREPS Alsace, ARS,  ASPA,  DREAL, DIRECCTE et associations impliquées dans le dépistage des cancers (ADEMAS, EVE, ADECA).